ARCHEOLOGIE INTERDITE

Abonnez vous gratuitement

Pour recevoir les derniers articles, les dernières découvertes, dates des conférences, visites guidées...

Sur ce documentaire dont la présentation cherche à faire du sensationnel il y a des petites choses intéressantes et scientifiquement acceptés, même si les théories de l’histoire officielle préfèrent les ignorer.

  • présence de traces de cocaïne et de tabac sur les momies Égyptiennes, ce qui est inconcevable pour les Égyptologues et Archéologues. Car en théorie ses peuples n’avaient pas de relations commerciales et ne se connaissaient pas !
  • L’érosion sur le Sphinx laisse apparaître qu’il a été arrosé par des pluies diluviennes. Hors la dernière période de pluie en Égypte remontent au moins à 12000 ans.
  • Le site de Tihuanaco en Bolivie servait à indiqué les solstices d’été et de l’hiver.  Or, pour que le soleil se lève sur les pierres marqueurs, il fallait remonté environ 12000 ans dans notre histoire.
  • La disparations de nombreuses espèces animales dans un laps de temps très court (mammouth, tigre au dent de sabre, lion d’Amérique, chat des cavernes, Ours à face courte, Cheval de Yukon, chameau d’Amérique…) Toutes ces espèces semblent s’être éteintes suite à un changement climatique brutal il y a 10 à 12000 ans.

Critique :

  • La datation des pyramides d’Égypte en fonction des constellation donne des dates différentes. En effet, Bauval montre que les petit conduit de la Grande Pyramide pointe vers Orion et l’étoile Sirius 2500 ans avant JC, mais d’un autre coté il montre que le Sphinx regarde le soleil levant et la constellation du Lion 10500 anns avant JC. La théorie des conduits pointant vers les étoiles me semble peu probable.
  • Le documentaire utilise la carte de Piri Reis pour expliquer que les cotes terrestres de L’antarctique étaient connus bien avant le 20ème siècle. Or cette carte n’est pas une représentation de l’Antarctique, mais de la cote Est de l’Amérique du Sud. Voir démonstration ci dessous :

Toutefois, il existe d’autres cartes anciennes montrant l’antarctique comme celle ci daté de 1537

Les climatologues affirment que l’Antarctique est sous la glace depuis au minimum 6500 ans. Il est donc impossible de connaitre les contours terrestre qui sont recouvert de plus de 1500 m de glace.

Pour les pourfendeurs de cette théorie, le continent à été dessiné au pif par les cartographes car selon les idées de l’époque il devait forcément y avoir un continent au sud pour équilibrer les masse émergées. Argument que je trouve léger… chacun jugera.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *