Le mètre est une unité connue depuis la nuit des temps !

Abonnez vous gratuitement

Pour recevoir les derniers articles, les dernières découvertes, dates des conférences, visites guidées...

Si si, çà parait dingue, mais c’est mon avis, le mètre n’a pas été inventé par Talleyrand à la révolution Française. Talleyrand à pompé cette unité de distance on ne sait trop où. Enfin si, j’ai ma petite idée, mais pas de quoi en faire un sujet assez poussé pour le moment. Ce que je peux faire remarquer c’est que la notion de mètre était une unité sacrée, cachée et conservée par les initiés depuis des millénaires. Juste après la révolution Française, Napoléon lança une expédition en Egypte avec des centaines de scientifiques. Ils passèrent des semaines et des mois à désensabler la grande pyramide, à la mesurer sous toute les coutures, on raconte même que Napoléon dormit dans le coffre de la chambre haute. Or, il se trouve que le mètre est une unité dont l’étalon est contenu dans la grande pyramide. La chambre haute en granit inébranlable contient le mètre pour qui possède les clefs géométriques.

Talleyrand aurait proposé le mètre comme 1/10000 de la moitié du méridien de la terre. Mais là encore, la Grande Pyramide contient les dimensions de la terre, et pour les découvrir, il fallait désensabler la grande pyramide. Les premiers étalons très précis ayant été fabriqué en 1806, après la campagne de Napoléon en Egypte, par un certain Delambre… qui avait participé à la campagne !

En 1983, le mètre fut redéfinit comme étant 1/299 792 458 ème de ce que parcours la lumière en une seconde.

Or, le mètre est connue depuis plus de 5000 ans… et peut être plus encore. Bigre…. cela impliquerai que les ancêtres connaissent aussi la taille de la terre, la vitesse de la lumière et la seconde, mais surtout soient capable de la mesurer avec une précision infaillible. Bin oui, voir ici et ici les explications qui montrent que la vitesse de la lumière est connue depuis des lustres.

Le mètre est interconnecté à PIE, PHIE et toutes les unités de mesures anciennes que sont la paume, la palme, l’empan, le pied, la coudée.

Tracez un cercle dont le diamètre vaut 1 m, alors son périmètre vaut 3.14159 m.

empan, piedn coudée, pie phieDivisez maintenant ce cercle en 6 parts. 3.14159 / 6 = 0.5236 m soit la longueur de la « coudée égyptienne »

Divisez la coudée par le nombre d’or : 0.5236 / 1.618 = 32.36 cm, soit la longueur de l’unité « 1 pied »

Divisez la coudée par le nombre d’or au carré : 0.5236 / 2.618 = 20 cm, soit la longeur de l’unité « 1 empan »

Divisez encore la coudée par le nombre d’or au cube : 0.5236/ 4.2358 = 12.36 cm, soit la longueur de l’unité « 1 palme »

Et on continue : 52.36/ 6.8235 (nb or puissance 4) = 7.64, soit la longueur : « 1 paume »

Bien sur si vous essayez de trouvez les dimensions historiques de ces vieilles unités de mesures : pied, empan, palme, paume vous trouverez quantité de valeurs sensiblement différentes. Cela me parait tellement normale, car pendant des millénaires nous n’avons pas été capable d’harmoniser avec des étalons ces mesures, si bien que les étalons variaient toujours de plus ou moins 1 ou 2 %.

Le pied par exemple est l’unité la plus connue et pour laquelle les archéologues ont trouvés le plus de règle. Il variait selon les époques et les civilisations de 29.5 cm à 33.5 cm.

On pourrait aussi ajouté le Yard mégalithique, car 52.36 * 1.618 = 84.72 cm, ce qui est très proche des estimations de ce yard mégalithique de 82.96 cm.

Ce yard mégalithique à été utilisée pour disposer les plus grands cites de dolmens et menhir en Europe par les druides.

Et le mile ? il est selon actuellement établie à 1.609 km, ce qui est très proche du mètre multiplié par le nombre d’or : 1.618… mais en réalité je pense que le rapport est plus subtile, j’en parlerais une autre fois.

Étonnant n’est ce pas !

Mais, ce n’est pas tout, car le mètre est une unité qu’on retrouve partout sur des monuments bien plus antérieurs à 1793, date à laquelle celui ci est adopté sur proposition de l’Évêque Talleyrand. (Voir l’article sur la vitesse de la lumière)

 

Pour connaitre la vitesse de la lumière et surtout l’exprimer en mètre par seconde, cela suppose que les bâtisseurs et civilisation du passé utilisaient le mètre. Or voici des preuves mathématiques qui montrent qu’en Égypte le mètre est bien l’unité de mesure du passé.

La théorie de Mr Grimault est la suivante, car il montre que la pyramide de Khéops fut battis en utilisant 2 unités de mesure : le mètre et la coudée.

  • le 1/2 périmètre – la hauteur  en mètre donne 100 fois PIE : 460.76-146.65= 314,1 m
  • Ou encore que la 1/2 largeur en mètre + la hauteur en mètre donne 100 fois le nombre d’or au carré 115.19 + 146.65 = 261.8
  • Ou encore plus fou, Mr Grimault explique que la hauteur en mètre divisé par 56 (une autre expression du nombre d’or qui est 5/6 de pie) = PHIE au carré = 2.618. Puis la hauteur total invisible (hauteur + profondeur jusqu’à la chambre souterraine) en mètre 175.9287 divisé par 56 = PIE = 3.14159
  • Dans la chambre du roi, on retrouve en mètre des dimensions qui valent 2, 3, 4,et 5 fois le nombre d’or au carré.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *