LA REVELATION DES PYRAMIDES : DEBUT DE SECTE OU PAS

Abonnez vous gratuitement

Pour recevoir les derniers articles, les dernières découvertes, dates des conférences, visites guidées...

Il est amusant de lire aussi les critiques de personnes qui tentent de répondre au documentaire La Révélation des Pyramides. En effet, de nombreuses choses boulversent nos croyances et même des scientifiques remarquables comme Jean Pierre Petit reconnait que ce documentaire met en évidence notre ignorance et que Jean Pierre Adam est un « parfait imbécile« .(Interrogé sur la radio Ado)

Les critiques que j’ai pu lire ne portent que rarement sur les faits, et lorsqu’elles portent sur les faits, elles ne sont pas toutes pertinentes ou insuffisantes pour remettre en cause le fond du documentaire. C’est la raison pour laquelle les critiques portent surtout sur la façon dont le film est présenté, on le critiquera car il est un support de moquerie des égyptologues, ou comme un film qui sous entend, sans le dire des choses ubuesques comme l’existence de peuples dotés de machines extraordinaires, voir l’aide des extras terrestres pour bâtir ces pyramides…. Ou pire encore, ce sont les auteurs qui sont attaqués par des procédés du genre « marabout, bout de ficelle, selle de cheval…… » : Exemple : Les auteurs semblent nous entraîner vers la théorie de grandes civilisations avancées qui ont disparues (Atlantes par exemple), donc ils sont des nazis car Hitler s’est aussi intéressé aux légendes de l’Atlantide… Franchement, on vole pas très haut avec des arguments aussi bas.

Une autre forme de critique consiste à qualifier les auteurs du film comme des gourous appartenant à une secte, car ils ont vu sur internet que l’association la Nouvelle Atlantide était référencé sur le site internet Vigisecte, qui n’est pas neutre du tout. Vigisecte est une officine de l’église.

vigisecte

Là encore, les contradicteurs dépensent de l’énergie pour trouver des éléments ici ou là pour illustrer leur propos, mais ne répondent pas aux faits. La plupart du temps les critiques balayent les faits d’un revers sans entrer dans le vif du sujet.

La notion de secte n’a pas de contour, je considère par exemple que les partis politiques dominant sont des sortes de sectes, il utilisent le mensonge, la communication, la naïveté des citoyens pour leur faire croire des choses du genre : « Le changement, c’est maintenant ». Les partis politiques sont des mouvements sectaires qui trompent les militants, demandent des cotisations, font miroiter un monde nouveau, ou ceux qui en profitent le plus sont les haut cadres des partis politiques... Nous pourrions dire de même des sociétés telles la Franc Maçonnerie, les Roses Croix, le Bohémien Club, autant de réseaux fréquentés par des politiciens têtes d’affiches.

Le changement c’est maintenant avec le PS (Partie Secte)

Les faits, même ignorés restent des faits.

Toutefois, pour avoir écouté les interviews radios des auteurs réalisateurs, pour avoir écouté les conférences de Mr Grimault sur internet, et même l’avoir rencontré sur une conférence, je déplore aussi une tendance maladroite dans la façon de nous amener le sujet et de s’exprimer. Cela est peut être involontaire, je ne sais pas, mais mon intuition me dit attention il y a quelques choses qui cloche et que je ne cautionne pas.

En effet, Mr Grimault et Pooyard annoncent souvent 6 autres épisodes. Et que ce film ne représente que 10 % des révélations. Et j’entends souvent des allusions très claires à une future apocalypse en relation avec le cycle de précession des équinoxes…. Et le tout dans une ambiance, de sortie des prochains films plus qu’incertaine, faute de fond (2.5 millions d’euros ai je entendu sur une conférence).

Et dans certaines conférences je déplore aussi, les références à une possible solution de secours en cas de cataclysme que Mr Grimault pense connaitre, ou encore que les Bâtisseurs connaissaient peut être un moyen de prolonger la vie…. des allusions que je trouve identique à celle qu’on observe dans les procédés de manipulation et de publicité miraculeuse pour appâter le client :

  • On démontre un savoir poussé dans un domaine scientifique, historique….
  • On affirme ne pas donner tout son savoir car il est si grand, et que le choc serait trop dure…
  • On annonce la suite, et vous allez voir ce que vous allez voir, vous allez même avoir peur…
  • On évoque la fin des temps, et connaitre de solution pour en réchapper…
  • On rappel les difficultés financières qui entravent la sortie des films suivant….

 

Bref… je ne cautionne pas cette démarche qui consiste à ne donner qu’une bride d’information et en faire miroiter plein d’autres en se mettant en avant comme étant le détenteur d’un grand savoir, si grand qu’il pourrait faire peur. Même si cela est vrai (et entre nous je pense que c’est possible), il ne faut pas procéder de la sorte et faire preuve d’un peu plus de réserve dans les déclarations. Je comprends que tout travail mérite salaire. Je ne me permettrais pas de critiquer la démarche commerciale car je la comprend dans l’état du monde actuel. Il y a plusieurs solutions pour financer ce travail : livre, organisation de voyage, mise en commun des fonds dans un projet de production coopérative…. 

C’est pour ces raisons que je me suis amusé à essayer de découvrir la suite des informations étonnantes laisser par nos ancêtres. Je pense qu’il ne faut pas se contenter d’attendre une suite qui ne viendra peut être jamais compte tenu de la situation juridique du 1er épisode.  Cette recherche personnelle est aussi passionnante que la lecture d’un bon roman à la Dan Brown. Sauf que les découvertes amusantes sont authentiques et finalement porteuses de véritables émotions.

Ce sur quoi cela vaut le coup de chercher par nous même : l’existence d’une culture commune oubliée, qui a faillit disparaître lors de la fin de la dernière glaciation (10 à 12000 ans). Chercher les indices dans les traces des bâtiments et vestiges les plus anciens d’un partage de savoir, et la mise en évidence d’un langage universelle basé sur le nombre d’or, pie et la vitesse de la lumière et aussi sur la connaissance du cycle de précession des équinoxes. Les indices sont nombreux, il faut faire le tri, voir s’ils sont sérieux, acceptables ou réfutables.

Malgré les critiques que j’ai pu faire des informations du film et de la démarche générale de ce projet d’information, je pense qu’il faut dépasser les critiques et essayer de nous intéresser à ce sujet car il semble ouvrir des perspectives sur une meilleure connaissance de l’histoire de l’humanité. Le documentaire apporte un regard nouveau, qui, s’il existait déjà dans des cercles très restreint, est désormais popularisé sur la web. J’encourage tous le monde à s’intéresser à ce sujet passionnant, à tenter de dépasser les débats stériles sur la forme du documentaire, pour tenter d’en savoir plus, car il y a bien des choses qui nous ont échappés dans l’histoire de l’humanité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *