ECLIPSE ET EQUINOXE DU 20 MARS 2015

Abonnez vous gratuitement

Pour recevoir les derniers articles, les dernières découvertes, dates des conférences, visites guidées...

A ne pas rater vendredi 20 mars, peut être avez vous entendu parler de l’éclipse partielle de soleil, mais ce qu’on ne dit pas forcément, c’est que cette éclipse va se produire lors de l’équinoxe de printemps. La chose peut sembler banale, mais elle ne l’est pas. Il y a une harmonie rare qui va se mettre en place ce jour là. Le soleil se lèvera plein l’EST et se couchera plein OUEST, nous donnant une nuit aussi longue que la journée.

Et pour fêter cet équinoxe, la lune et le soleil vont nous offrir un moment rare. La lune cachera la lumière du soleil pendant 2 heures. L’éclipse ne sera pas totale, car la distance qui sépare la lune de la terre n’est pas optimale à ce moment là. C’est pour cela que les éclipses totales sont très rares.

 

Eclipse

 

Lors des éclipses il peut se produire les jours suivants des phénomènes climatiques ou géologiques, tels que les tremblements de terre. Cet aspect n’est que peu étudié par les scientifiques astronomes et géologues, mais il est réel. La lune, la terre, le soleil ont chacun leur propre niveau d’attraction. Et les forces qui les maintiennent en équilibre ne sont pas constante. En effet, la lune, la terre et le soleil ne tourne pas dans le même plan ces 3 astres tournent sur une ellipse. Si bien que les attractions réciproques de ces 3 astres varient, et peuvent atteindre des pics importants pendant quelques heures lors des éclipses, et générer des tensions sur la croute terrestre. La mer subit l’attraction de la lune, c’est ce qui provoque les marrées. Mais la masse rocheuse subit aussi l’attraction de la lune, on ne s’en rend pas compte, mais la croute terrestre bouge sensiblement sous l’influence de la lune. Ce n’est pas forcément par ignorance que les peuples anciens redoutaient parfois les éclipses, c’est aussi parce qu’ils avaient identifié le danger qui pouvait accompagner ce genre de phénomène. Certaines traditions consistaient a s’éloigner des bords de mer pendant quelques jours après une éclipse… peut être pour éviter les tsunamis ?

 

  • Gravité de la terre : 9.81 m/s2
  • Gravité de la lune : 1.62 m/s2
  • Gravité du soleil : 273.2 m/s2…. la vitesse de libération de l’attraction du soleil est de 618 km/s (soit 1 / 100PHIE)

 

Petite curiosité : la lune mesure 27.32 % de la taille de la terre, elle met  27.32 jours pour faire le tour de la terre, la gravité du soleil est de 273.2 m/s2 et sa vitesse de rotation moyenne est de 27,3 jours. Amusant !… Quant à la gravité de la lune : environ 1.618… n’est ce pas le nombre d’or ? Et les 9.81 de la terre, cela ressemble fort à 3.14 au carré……

La gravité que nous subissons est inversement proportionnel au carré de la distance. Ou encore le fameux : E-M.C2. Ce qui est amusant, c’est que cette loi fait intervenir une loi mathématique : le carré d’un nombre ! Nous ne prenons pas conscience que certaines lois du cosmos sont dictées par des fonctions mathématiques. Nos ancêtres, ceux qui sont la source de bien des mystères semblaient savoir tout cela.

Et pour nous amuser encore un peu plus : si nous posons la lune sur le pole nord, nous obtenons une hauteur totale de 16184 km, encore une autre bizarrerie… car vous avez surement reconnu le nombre d’or.

le soleil, la terre et la lune

le soleil en fond, la terre et la lune réunie : diamètre totale : 16184 km

S’il est tentant de dire que c’est dieu qui à harmonisé cela…. je crois que la vérité est différente, mais tout aussi surprenante….En effet, comme toutes ces mesures chiffrées ne sont pas parfaites, je doute que cet agencement soit d’ordre divin, mais plutôt humain. Il me semble que toutes nos unités de mesures actuelles (distances, poids, temps, température) sont issues d’une réflexion très anciennes des premières civilisations, et tout cela à perduré jusqu’à nos jours. L’objectif étant d’atteindre une harmonie qui unit la terre, le soleil et la lune avec des unités capables de faire ressortir une harmonie sacrée entre la terre, le soleil et la lune… Bien plus tard, une « vergence dans la force » de ces connaissances primordiales, donna lieu à la naissance des religions. Une sorte de tentative scabreuse de retrouver une sagesse perdue, une tradition primordiale et une connaissance très poussée.

D’un point de vue étymologique, religion = relier…. la terre et le ciel….

Ceci est le fruit d’une curiosité personnelle débouchant sur des recherches que je prend plaisir à faire… et bientôt à partager… car pour le moment, j’en suis au stade du peaufinage d’un essai de presque 300 pages sur les connaissances scientifiques surprenantes  (pour ne pas dire époustouflante) des anciennes civilisations disparues, et les traces qu’elles en ont laissés. Le centre de l’énigme, étant de savoir qui, comment et pourquoi ces ancêtres ont développés de telles connaissances. Je n’en sais rien, même si j’ai des idées, je ne pourrais que donnez les preuves de leurs connaissances.

 

A vos supers lunettes demain, en espérant que la météo soit bonne !

Ces articles peuvent aussi vous intéresser.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *