LE THEOREME DE PYTHAGORE CONNUS PLUSIEURS MILLÉNAIRES AVANT.

Abonnez vous gratuitement

Pour recevoir les derniers articles, les dernières découvertes, dates des conférences, visites guidées...

11102789_558695324270827_7738056704340082426_nAprès mon précédent article sur les connaissances poussées des anciens, voici maintenant une nouvelle restauration de l’histoire des sciences. Pythagore et son école les Pythagoriciens passent pour être les découvreurs du théorème de Pythagore que l’on apprend au collège. Le principe est simple, le carré du petit côté et le carré du grand côté d’un triangle rectangle est égal au carré de l’hypoténuse. Le premier triangle de Pythagore est le 3 4 5. Car 3 au carré + 4 au carré = 5 au carré : 9 + 16 = 25.

 

Mais là encore, ce qu’on ne dit pas, c’est que Pythagore a étudié en Égypte pendant de longues années, il a été initié par les derniers prêtres égyptiens gardiens de la tradition primordiale.

 

PYTHAGORE EN RETARD DE PLUS DE 2000 ANS.

Les Égyptiens connaissaient depuis belle lurette le théorème de Pythagore, et les bâtisseurs des grandes pyramides aussi, ce qui nous fait déjà reculer de 2000 ans la découverte de ce théorème.

Alors bien sûr, aucun papyrus aussi vieux n’a résisté assez longtemps pour nous le confirmer…. mais l’écriture de pierre du plateau de Gizeh est là pour nous éclairer.

Les Diagonales de la chambre haute de la pyramide nous l’indique. L’image ci-dessous est très clair… et en plus ce rectangle a un périmètre de 31.416 mètres… histoire de bien nous rappeler que le nombre PIE faisait partie de leur connaissance, et le mètre issue des dimensions de la terre, également.

chambre-haute 4

Extrait d’une conférence de J Grimault qui est l’auteur de cette curiosité.

 

 

D’ailleurs, si on prête attention aux mesures de la Pyramide de Khéphren, elle est construite sur la géométrie 3 4 5, c’est à dire, que sa demi base vaut 3  (107,9), sa hauteur vaut 4 (143,87) et son apothème vaut 5 (179.84). Là aussi nous avons un exemple de pierre de leur connaissance.

Mais ce n’est pas tout, Georges Vermard et Mathieu Leveau ont constaté que le plan au sol du complexe de Gizeh faisait appel à la géométrie 3 4 5. Ce qui au passage est une prouesse que de réaliser ces mesures avec précision sur une telle surface. (non plane)

 3 4 5

 

Jusque-là, cela semble simple, mais quelle est l’application utile du triangle 3 4 5 ? Et bien par exemple, cela permet de concevoir des angles droits, car si vous reportez 3 unités et 4 unités et que vous les reliez par 5 unités, vous êtes certain de réaliser un angle droit. Alors là, on se dit, ah oui…. !!! Ce n’était pas bête pour des civilisations anciennes, ils ont trouvé un bidouillage pour faire des angles droits. Oui, mais pour avoir compris que l’angle serait droit, cela implique que ces bâtisseurs aient compris le théorème du triangle rectangle.

ENCORE PLUS FORT

Mais peut-on aller encore plus loin dans l’histoire des humains pour trouver la trace de cette connaissance mathématique ? Eh bien oui, et la découverte est à mettre sur le compte de Howard Crowhurst qui a découvert des alignements de menhirs dans la région de Carnac en Bretagne qui utilise cette géométrie pour aligner les menhirs dans une symbolique 3 4 5. Et là, on remonte encore plus loin, près de 8000 ans…peut être plus… on ne sait pas dater ces choses-là en fait… mais c’est très vieux, tous s’en accordent.

Là, on est en pleine science-fiction, car non seulement les bâtisseurs de mégalithes de la région de Carnac connaissaient ce théorème, mais en plus il avait compris qu’à cette latitude-là, ils pourraient tracer un triangle rectangle en observant l’axe des levers de soleil lors des solstices et des équinoxes. Et ça, c’est très fort, car alors, lorsque le soleil se lève au solstice il forme avec l’axe EST OUEST un angle de 36,87°, c’est à dire l’angle du triangle 3 4 5. Et ceci ne fonctionnait, il y a plusieurs millénaires, qu’a cette latitude-là, celle de Carnac au niveau de la mer. Je vous laisse réfléchir sur ce que cela implique de connaissance et compréhension de la configuration de la terre et du soleil !

 

Extrait du livre : Principe de la première architecture du monde. Ed Epistémea - Howard CrowhurstExtrait du livre : Principe de la première architecture du monde. Ed Epistémea – Howard Crowhurst

Cette prouesse est étonnante, elle implique que les bâtisseurs de ces mégalithes étaient capables de géolocaliser avec une très grande précision les axes Nord Sud et Est Ouest.Oh cela semble simple en effet, on se dit qu’il suffit d’observer pendant de longues années en se déplaçant sur le globe pour trouver la bonne latitude. Le tout en ayant localiser le nord avec l’étoile Polaire. Oui, cela pourrait fonctionner, mais jusqu’à un certain niveau de précision. Et dans les exemples donnés, la précision est tout simplement extraordinaire.

La précision des alignements est telle qu’on est obligé de vérifier cela avec des théodolites se connectant à des satellites pour trouver le nord géographique véritable, ou à google earth. Nous parlons ici d’une précision au dixième, voir au centième de degrés dans certains cas, ce qui n’est pas possible en observant les étoiles, les lever de soleil etc….Alors, de là à dire que les bâtisseurs de menhirs disposait de GPS, il n’y qu’un pas que je me garde bien de franchir… d’autant plus qu’un GPS tel que ceux du commerce ne sont pas assez précis non plus. A ce jour, personne ne peut dire comment ils faisaient pour être aussi précis.

La région de Carnac en Bretagne est probablement devenue sacrée car elle permettait de jouer avec le soleil la terre et la lune avec une harmonie étonnante. En effet, la petite subtilité qu’il ne faut pas perde de vue, c’est qu’entre le solstice d’hiver et l’équinoxe d’automne il s’écoule 273 jours. Ce qui correspond à la durée de rotation moyenne du soleil, mais aussi 10 tours de la lune autour de la terre, ou encore la durée de la gestation humaine, la température du zéro absolue, le rapport de taille entre la terre et la lune… et bien d’autres choses sacrées pour les anciens… Ces bâtisseurs avaient une connaissance précise d’informations que nous n’avons découverte qu’au 20ème siècle. C’est assez troublant, cela peut même être bouleversant compte tenu de notre paradigme intellectuel moderne, notre égo est mis à mal par ces faits pourtant avérés.

 

J’ai eu la chance de me rendre à Carnac l’été dernier pour voir le menhir du Manio, plus de 40 tonnes de granite, c’est très étrange comme impression, on a peine imaginer que des hommes aient dépensé autant d’énergie à déplacer et dresser des pierres de cette taille alors qu’on ne trouve pratiquement aucune trace d’habitation. Et pour cause, il s’agissait visiblement d’un peuple de marin qui à écumé les mers d’Europe y dressant des mégalithes sur toutes les iles et les cotes, et à chaque fois en respectant les principes d’une géométrie sacrée. Et le plus étonnant, c’est qu’on trouve des mégalithes sur tous les continents, y compris en Australie, en Asie et en Amérique. Quel peuple a été capable d’essaimé sur la totalité du globe ? Il y aurait de cela 8 10 ou 12 000 ans.

 

EXEMPLE AUVERGNAT

L’Auvergne abrite quelques mégalithes dont on ne sait rien, mais pour avoir visité la plupart d’entre eux, voici un exemple de relevé étonnant de cette précision des alignements.

Le menhir de Freydefont et celui de Champeix sont disposé au centième de degrés près sur le même parallèle : l’angle qui part du pied du dolmen de Champeix jusqu’au pied du dolmen de Freydefond est exactement de 270° par rapport à l’axe nord, c’est à dire que la ligne est parfaitement Est Ouest avec une précision déterminée avec la version Google Earth Pro qui se base sur des relevés satellites dernier cri.  Une telle précision est tout simplement….. comment dire…. argh je vous laisse vous faire une idée…. mais si vous pensez qu’il s’agit d’un simple hasard, sachez qu’il existe en grande quantité de ce type de bizarrerie, et que cela semble défier les lois de la probabilité. On ne sait pas comment ils faisaient, mais ils le faisaient. Ils allaient chercher des gros blocs de granit, ils les déplaçaient sur plusieurs kilomètres pour les poser là, et pas ailleurs.

 

 

Notes :

2732 est une suite de nombre clefs dans la géométrie ancienne. Une sorte de nombre qui pourrait avoir servit a concevoir une harmonie symbolique entre des éléments que j’ai mentionné dans un précédent post et que je vous redonne ici pour infos.

 

Gravité du soleil : 273.2 m/s2 ± 0.7

Rotation moyenne du soleil : 273.3 jours ± 0.02

Rotation de la lune autour de la terre : 27,32 jours

Rapport de taille de la lune par rapport à la terre : 27,32%

Durée de la gestation humaine moyenne : 273 jours

Temps qui sépare le solstice d’hiver et l’équinoxe de printemps : 273 jours

Température du zéro absolue : -273,2 ° ± 0.05

Terre – Lune – soleil – univers – humain relié par 273.2 ?

…. et peut être d’autre choses qui m’échappe encore et qui ont un rapport avec le sacré des anciennes civilisations.

 

D’un point de vue mathématique Racine de 3 + 1 = 2.732

4 / Pie + 1 = 2.732

Racine de Phie + 1 = 272.2

Nombre d’Euler : 2.718

Ces articles peuvent aussi vous intéresser.

Comments

  1. Bonjour, j’ai lu avec intérêt car je m’intéresse à 273 en tant que produit des Fibos 13 et 21.
    Si j’ai été tenté jadis d’imaginer une grande sagesse antique transmise par les nombres, j’ai dû admettre que ça ne correspond guère à une réalité peut-être bien plus fantastique.
    Nous jouons un rôle dans les formidables harmonies numériques que nous pouvons découvrir, comme si tout était lié, au-delà du temps de l’espace.
    J’ai ainsi découvert cette double relation qui correspondait exactement à mes obsessions intimes:
    ONE+ONE+TWO+THREE+FIVE+EIGHT = 13×21
    1x1x2x3x5x8 = THIRTEEN+TWENTYONE
    La somme des gématries (A=1, B=2, etc.) des noms des 6 premiers termes de la suite de Fibo donne le produit des deux termes suivants.
    Le produit des 6 premiers termes de la suite de Fibo donne la somme des gématries des noms des deux termes suivants.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *