DES MENHIRS AUX CHATEAU DES ROIS DE FRANCE (SUITE)

Abonnez vous gratuitement

Pour recevoir les derniers articles, les dernières découvertes, dates des conférences, visites guidées...

Le château de Chambord et ses environs nous réservent encore d’autres surprises. Si les bâtisseurs de mégalithes utilisaient le triangle 3 4 5 plusieurs millénaires avant Pythagore, tout comme les Égyptiens par ailleurs. Il se trouve qu’à Chambord il y d’autres géométries empruntées aux bâtisseurs de mégalithes qui y sont cachés.
Par exemple, la chapelle qui se trouve à l’aile Ouest est bâtie sur la géométrie d’un triple carré, c’est-à-dire de 3 carrés mi cote à cote. Les dimensions officielles sont de 10 mètres, par 30 mètres. Il est intéressant de constater que l’unité ici vaut 10 mètres. Le mètre n’étant pas censé être connu à cette époque-là, il serait intéressant de faire des mesures très précises pour voir si ces mesures sont rigoureuses ou arrondies. La probabilité de tomber sur un nombre de mètre entier avec plus ou moins 1 centimètre d’erreur, est de 1 / 50.

dimension Chambord

156 de long et 117 de large c’est exactement le rapport 3 / 4 dont la diagonale vaut 5. Bref, la base du château est un rectangle construit avec 2 triangles 3 4 5.

Le 3 4 5

Le château de Chambord est disposé avec des proportions de 3 / 4, et donc la diagonale vaut 5, c’est à dire qu’on y trouve les triangles 3 4 5. Mais ce n’est pas la seule chose intéressante. L’orientation du château est la suivante : 48.65° depuis l’axe Sud Nord, ce qui donne 41.35 depuis l’axe Ouest Est. Or la tangente de 41.35 est 0.88. Ceci est important, car le château de Chambord de François 1er arbore le nombre huit en quantité importante. Des cordelettes nouées en 8, des gravures représentant le chiffre huit sont partout, des sols aux plafond de ce Chateau. L’orientation du château fut elle choisie pour évoquer le chiffre 8 ?

chambord tan 88

Cet angle d’orientation du château, permet de calculer l’orientation de la diagonale du château. 48,65 – 36.87 = 11,78° , l’angle de la diagonale du château est ouverte de 11.78° par rapport à l’axe Nord Sud. Ce qui donne un triangle de 195 m x 190.9 m x 39.81 m. Tiens, c’est amusant, car 190.9 à pour inverse : 1 / 190.9 = 0.005238… peut être un hasard ! mais c’est un fait mathématique amusant. La coudée égyptienne serait elle dissimulée à Chambord par d’autres aspects, évoqués par Didier Coilhac dans ses livres et documentaires.

Nous noterons aussi qu’en  2100 BC, c’est à dire il y a plus de  4000 ans, le soleil se levait à l’équinoxe dans l’axe d’une triangle 3 4 5. Soit un peu plus de 1000 ans après les alignements de Carnac, car ces derniers se situent au niveau de la mer, et le Château de Chambord à 80 mètres d’altitude. Oui 80 mètres…. le huit encore présent ici devient quelques choses de plus en plus évident. Même l’altitude du lieu semble avoir été choisie. Je note également, qu’a cette altitude et latitude là, il y a 4000 ans, l’ombre projeté par le le donjon du château est de 52.36 mètres le jour de l’équinoxe à midi. La tour culmine à 56 mètres, mais l’ombre à 12 heure jour d’équinoxe mesure 52.36 mètres à quelques cm près. A l’époque de la construction au 16ème siècles, l’angle formé par le soleil au moment du lever au solstice était de 36.14°.

Capture 27

Mais ce n’est pas le seul indice, les bâtisseurs de mégalithes utilisaient aussi le septuple carré. Vous l’avez compris, il s’agit de positionner 7 carrés cote à cote. Pourquoi 7 ?

Et bien parce que l’angle de la diagonale de ce rectangle de 1 par 7 est 8.13 ° et que si on additionne cela à l’angle d’un triangle 3 4 5 (36.87), cela fait exactement 45°. Mais aussi parce que si on soustrait à l’angle de diagonale d’un double carré ces 8.13° on obtient : 26.56 – 8.13 = 18.43, c’est-à-dire l’angle d’une triple carré.
Bref, les carrés et les rectangles, permettent de définir des angles qui se complètent les uns les autres.

Le septuple carré.

Et bien, à Chambord, on trouve aussi le septuple carré. Le canal est orienté sur la diagonale d’un rectangle de 7 par 1. La longueur de ce rectangle semble être de 1000 m par 142.857 mètres… ce qui n’est qu’une hypothèse, juste pour le plaisir… En revanche l’orientation semble très précise, ce canal est bien orienté sur la diagonale d’un septuple carré.

Capture8.132

Capture8.13

Ce triangle est un peu spécial, car il permet de faire apparaitre depuis l’axe nord sud un nombre…. Comment dire ? Jugez plutôt : 270° – 8.13 = 261.87 °… on dirait le nombre d’or au carré ? 2.618

Le triangle 5 12 13

Les bâtisseurs de mégalithes utilisaient aussi très souvent le triangle 5 12 13, qui est le second triangle de Pythagore à base de nombre entier ( 25 + 144 = 169).

Ou se trouve ce triangle en partant de Chambord ?
La réponse coule presque de source, il suffit de suivre le méridien sacré d’Alésia. En effet, sur ce méridien se trouve, la cathédrale de Reims, et de Troyes, deux hauts lieux de l’histoire. Reims, connu pour être la ville où était sacré les Rois de France et Troyes ou est né l’ordre du temple, c’est-à-dire les Templiers, cette puissante organisation aux ramifications internationales à travers les siècles et aux connexions plus qu’ambigus avec la chrétienté.

chambord Troyes

De Chambord à la Cathédrale de Troyes : un angle de 90 – 67.33 = 22.67° avec l’axe est ouest permet de tracer un rectangle de proportion 5 12 13.

  • Chambord – Reims = anglé de 45° (Est Ouest), c’est-à-dire l’angle de la diagonale d’un carré.
  • Chambord – Troyes = 22.67° (Est Ouest) , c’est-à-dire l’angle hypoténuse du triangle 5 12 13.
  • Chambord Alésia = 0° (Est Ouest)

Et les menhirs où sont ils alors ?

Et bien s’il n’y a pas de menhirs à l’heure actuelle sur tous les lieux que je viens de cités, je fait l’hypothèse qu’ils y en avaient il y a longtemps, bien avant que toutes ces constructions viennent se superposer là. J’ai un argument important à mettre dans la balance de votre jugement. En effet, la latitude d’Alésia (Guillon colline du Montfault) est exactement la même qu’un autre tumulus très important dans le sud du Morbihan. Il s’agit du tumulus de Tumiac. Ce qui veut dire que la colline du Montfault d’Alésia est en fait à la même latitude que la région de Carnac et ses 60 000 monuments mégalithiques recensés par les archéologues depuis presque deux siècles. L’endroit de la plus grande concentration de menhirs dans le monde, se trouve sur la latitude d’Alésia, et aussi celle du parc du château de Chambord d’où partent tous ces étranges triangles aux proportions inspirées des constructions mégalithiques.

Capture 28

Et ce qui est drôle, c’est que la distance qui sépare le tumulus de Tumiac, de la colline du Montfault est de 523,6 km très exactement. Soit 100 000 coudée égyptienne.

Au fait, pourquoi la coudée égyptienne est elle sacrée avec ses 52,36 ? Peut être parce qu’elle représente les 52.36% du volume qu’occupe une sphère plongée dans un cube de même diamètre ?

Mais au fait, y a t-il des menhirs et dolmens à proximité du Parc de Chambord ? Et bien oui, dans le Loir et Cher pas moins de 15 Dolmens et Menhirs sont classés monuments historiques. Ils ne se trouvent pas à l’emplacement du château, ou dans le parc, mais dans le département à quelques kilomètres, ou dizaines de km en moyenne. Le département du Loir et Cher compte un peu plus de 60 dolmens et menhirs d’après le référencement du site T4T35. Ceci n’atteste pas pour autant l’importance de cette région pour les peuples mégalithiques, car on trouve des menhirs et dolmen en quantité importante dans presque toute la France. En revanche, cela laisse présager du nombre considérable de ces pierres qui ont été détruites au cours des millénaires d’activités humaines.

Il me semble de plus en plus évident à mesure que j’avance dans mes recherches que Chambord fut il y a longtemps un haut lieux de la culture des peuples mégalithiques. Et il en fut de même de Reims, Troyes, Chartres et bien d’autres lieux clefs à découvrir en s’appuyant sur les principes des premières architectures sacrées. On sait de manière presque certaines, qu’il y a sous la cathédrale de Chartres les restes d’un Dolmen. Plusieurs sources en parle : http://fr.chartressecrets.org/cathedrale/historique.htm, https://www.youtube.com/watch?v=cWH14thtZ5I

Chambord plan megalithique suite

Ces articles peuvent aussi vous intéresser.

Comments

  1. Bon, on voit que vous avez lu Crowhurst ou les sources anglaises. Vous constatez qu’il y a continuité.
    A présent il vous faut établir la grille qui relie les points séculaires, au moins pour une partie du territoire. C’est important, pour comprendre comment fonctionne le maillage.
    Ensuite, il vous faudra une clef.
    Bonne continuation;
    Méridinus

    1. Bonjour.

      Avez vous une idée de cette clef ?
      Il me semble que j’ai compris certaines stratégies, et parfois leur relation avec le soleil, la terre et la lune, mais y aurait il d’autres pistes ?
      Cordialement

  2. Tout est lié aux luminaires. Vous le retrouverez (nombres et mesures) en reconstituant un maillage , même partiel, dans votre région. C’est important de le faire car c’est un outil qui vous servira. Ensuite la grande question est : où nous entraîne cette connaissance ?
    Tenez nous au courant de vos travaux via l’adresse net.
    Tous nos encouragements.
    M

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *