Les lignes d’or

Abonnez vous gratuitement

Pour recevoir les derniers articles, les dernières découvertes, dates des conférences, visites guidées...

les lignes d'orCe livre de Sylvain Tristan est aussi un incontournable si vous souhaitez comprendre d’où viennent les anciennes civilisations et le niveau de science qu’elles avaient acquises. En effet, l’auteur démontre avec une méthode rigoureuse, que l’on peut qualifier de rationnelle, que toutes les plus grandes capitales de l’antiquité ont été construites à des emplacements choisis à l’échelle de la terre.

Imaginé, que la terre au lieu d’être divisé en 360 méridiens et parallèles soit divisé en 366 méridiens et parallèles. Alors, un très grand nombre des plus anciennes cités antiques de part le monde furent construites précisément sur ces lignes. Le méridien zéro obtenu par déduction semble être celui qui passe par le fleuve du Jourdan qui coule selon un axe nord sud sur une très grande distance.

L’hypothèse peut sembler audacieuse, farfelue, mais elle s’appuie sur le travaux de ses prédécesseurs anglo-saxon (Christopher Knight et Alan Butler) que Sylvain Tristan a approfondi pour nous les transmettre avec un regard nouveau.

L’auteur développe plusieurs coïncidences astronomiques et physiques reliant la terre, le soleil et la lune à partir de cette géométrie à 366° . D’anciennes unités de mesures pourraient provenir de cette géométrie terrestre, la pinte, la livre, et le yard mégalithique descendent probablement de cette géométrie appliqué à la terre.

Pourquoi avoir choisi de diviser la terre en 366 parties ?

Au minimum pour des raisons symboliques et harmonieuses  ! En effet, il faut attendre 366 lever de soleil pour être certain que la terre à effectué un tour complet autour du soleil. Mais il faut savoir que la terre à un diamètre 3.66 fois plus grand que celui de la lune. Ou encore, que la température du corps humain est de 36.6°. (la température moyenne du corps est de 36.6, mais la température central est de 37°).

Cette géométrie s’appuie sur une unité de mesure appelé le Yard Mégalithique. Cette unité avait été découverte statistiquement dans les années 50 par Alexander Thom. Ce dernier avait découvert que les cercles de pierres avaient des diamètres reposant sur des nombres entiers. Ce qui lui permit de retrouver statistiquement la taille de cette mesure : 82.96 cm 0.02.

Cette unité de mesure, est également est la 366ème partie d’une seconde d’arc mégalithique de la terre. Démonstration :

40 007.862 km (périmètre polaire officiel)

40 007.862 / 366° degrés mégalithiques = 109.311 km par degrés.

109.311 / 360 degrés moderne (ou 60 minutes et 6 secondes) = 303.64 mètres.

303.64 / 366 parties = 82.96 cm = 1 yard mégalithique.

Ici, on constate que les 366° mégalithiques fonctionnent avec les 360° actuel et ancien en réalité, car on sait que le cercle est divisé en 360 parties depuis au moins 5000 ans (peut être beaucoup plus en réalité).

Car c’est une évidence, les 360° et 366° ont cohabité.

Nous obtenons de manière amusante presque le même yard avec la lune. 10921 (périmètre lunaire) / 366 / 360 = 0.08288 km.

Mon apport aux 366° mégalithiques.

A la question, peut on prouver avec une formule simple l’existence conjointe des ces deux géométries, je vous propose une démonstration à partir du mode de pensée des anciennes civilisations. Oui, je dis bien qu’il faut essayer de penser comme nos ancêtres, ce qui n’est pas chose aisé. Le conseil que je peux vous donner, c’est de faire appel à votre intuition, à ce que vous ressentez, votre bon sens.

2.618 : c’est le nombre d’or au carré. Exprimons le en degrés décimal et en degrés minutes secondes

2,618° = 2° 37’ 4,9459….”

Or

2 x 37x 4,9459…. = 366

2 / 37 / 4,9459…. = 0,010928 (le périmètre lunaire ± 0.06%)

Les mathématiques permettent ici de montrer comment le nombre d’or peut servir de clefs pour décrypter le mode de pensée des sciences qui remontent à la nuit des temps. Le nombre d’or, les 366°, les 360°, la division du temps en minutes et secondes sont ici interconnectés.

Voici une seconde formule mathématique simple que je vous offre si le scepticisme chronique occupe encore votre esprit, ce qui dans notre société moderne ne serait pas chose étonnante.

√2618.0339 = 51.1666666

366 / 51.1666666 = √51.1666666

Si vous vous demandez ce que vient faire là une racine carré, je vous répondrais simplement, que la racine carré est une de ces lois universelles de notre univers. L’attraction n’est elle inversement proportionnel au carré de la distance qui nous sépare. N’utilise t-on pas la racine carré pour résoudre les triangles de Pythagore, etc ?

J’en ai deux autres tout aussi percutante, mais je les garde pour d’autres occasions.

——————————————————————————-

Note :

Howard Crowhurst, propose que le Yard mégalithique vaudrait 82.944 cm contre 82.96 évoqué par Alexander Thom et Sylvain Tristan. Les deux propositions ne modifie pas les développement des uns et des autres, il s’agit d’une marge d’erreur rappelant l’impossible perfection d’une unité de mesure pour les humains.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *