CRETE, L’ILE DE SPINALONGA ABRITE L’UNITÉ MÉTRIQUE

Abonnez vous gratuitement

Pour recevoir les derniers articles, les dernières découvertes, dates des conférences, visites guidées...

DSC_0006

Je me suis rendu en Crète en octobre  2014. Cette Ile abrite un certain nombre de vestiges Minoens dont les archéologues estiment l’ancienneté à 3500 ans avant notre ère. On y trouve plusieurs villages qui auraient été recouvert par un vaste tsunami provoqué par l’éruption du volcan Santorin plus au large de l’Ile.

Ces cité, comme celle de Gournia ne révèle pas grand chose, si ce n’est la sophistication des maisons et de la ville qui surprend un peu. Même si on est très loin de ville comme Pompéi, la ville de Gournia est intéressante à découvrir.

L’ile ne comporte pas de vestiges mégalithiques à ma connaissance. Elle est célèbre pour le disque de Phaistos qui est probablement un calendrier.

Mais c’est à Spinalonga que j’y au vu les choses les plus surprenantes. Cette forteresse citadelle construite par les Vénitiens semble abriter quelques connaissances qui n’ont rien à faire là !


Visite de la citadelle de Spinalonga. Bâtie par les Vénitiens au 16ème siècle. De nombreux bâtiments de cette époque sont encore debout.

Après avoir pris un bateau un peu au pif en payant 100 € au pif, comme ça sans recevoir de tickets nous voilà parti à l’aventure au pif, sans savoir comment revenir de l’Ile.

Et comme d’habitude, j’ai fait quelques petites mesures des encadrements de portes en pierre. Et si en apparence les chiffres ne veulent rien dire, un petit décodage s’avère très fructueux.

DSC_0081

L’église de la citadelle qui date de 1709, a 3 portes, une au centre et 2 latérales. Les dimensions de la porte centrale sont : 1.226 m de large et 2.137 mètre de hauteur (mesure effectuée avec un mètre laser Bosch). Dommage que je n’ai pu faire le calcul sur place… car la surface de cette porte est drôlement amusante :

2.137 x 1.226 = 2.619, soit pratiquement le nombre d’or en mètre carré.

Quant aux petites portes, elles mesurent 1 mètre de large par 1m91. Mince alors, une porte de 1 mètre de large 90 ans avant que le mètre ne soit inventé c’est étonnant non ? Mais pourquoi la hauteur n’est-elle pas de 2 mètres ? Et bien parce qu’il faut utiliser peut être une autre clef de lecture.

L’inverse de 1m91, c’est-à-dire 1 / 1,91 = 0.5235…

soit pratiquement la coudée égyptienne… mince alors…le mètre, la coudée et Phie2 ouvert avec de simples clefs que sont la multiplication et l’inverse d’un nombre.

Y a-t-il d’autres indices de l’existence du mètre étalon dans ce chantier ?

Oui, le tout premier bâtiment sur notre gauche à la sortie du tunnel. Voir photos ci-contre abrite des dimensions intéressantes. La largeur de la porte est de 1m50. Les fenêtres mesurent 80 cm de large.

DSC_0074

Un peu plus loin une autre porte mesure 1m20 de large pour 2m20 de hauteur. Il me semble que de telles dimensions ne sont possibles que sur des monuments ou les bâtisseurs utilisaient le mètre. Ce bâtiment serait du 16ème siècles d’après ce que j’ai lu sur l’écriteau, plus de 200 ans avant qu’on ne parle du « mètre » à la révolution Française. Les Vénitiens étaient très forts. Pour des gars qui bâtissaient des villes sur des lagons on n’est à peine surpris, ils devaient avoir de très bons architectes formés par les meilleurs depuis des générations.

Une autre entrée, que nous avons passée sur notre gauche mesure 2m40 de large. (voir photos ci-dessous)

DSC_0083

Enfin, sur les hauteurs de la citadelle une grande entrée dont il ne reste que les gros piliers mesure à sa base 2m30 et à mi-hauteur 2m50 de large.Là encore je m’étonne que les dimensions s’expriment en décimètre entier. C’est un peu comme si l’unité de base était le 1/10 de mètre.

DSC_0088

Ces quelques éléments que j’ai mesuré sur cette citadelle mettent en évidence que l’unité métrique a été utilisée par les batisseurs de cette citadelle. Et cela, au moins 200 ans avant son adoption et invention par la mesure par les premiers scientifiques comme Cassini au début du 18ème siècle, et Delambre à la fin du 18ème siècle. Vous pouvez lire ci dessous que la citadelle à été construite à la fin du 16ème siècle et les derniers travaux au milieu du 17ème pour compléter la citadelle.

DSC_0079


Puis nous avons rejoint Elounda pour y faire un peu de shopping avant de rentrer. Nous avons pris le temps de visiter l’église orthodoxe. Le style architectural y est très différent de nos églises romanes ou gothiques, les couleurs très vives autant à l’extérieur qu’à l’extérieur. Il s’agit pourtant de 2 cultures religieuses communes. Une peinture du plafond m’a amusé, elle représentait le petit Jésus (enfin il me semble) les pieds dans l’eau avec au-dessus de lui une sorte de truc bizarre… comme qui dirait un truc pas très orthodoxe…

DSC_0095

Franchement, on dirait un vaisseau spatial avec le réacteur en action. Une image qui ferait fureur sur internet pour les théories des extraterrestres venues sur terre en des temps reculés.J’avais déjà vu la photo d’une peinture comme celle-là dans un livre de Didier Coilhac (Léonard de Vinci décrypté). L’hypothèse très subjective était que De Vinci aurait eu connaissance de l’existence des extraterrestres. Je ne sais pas si De Vinci les a vu, mais Marcel Vincent, oui…. ! C’est peut-être la machine volante des Olmèques dans « Les cités d’Or » ??? Bref, j’aurais bien aimé qu’un guide nous explique ce petiot dessin… et aussi les drôles d’abdominaux du petit Jésus… et ces cotes qui semblent plus nombreuses que les nôtres… c’était peut-être un extraterrestre le petit Jésus ? Dan Brown y s’est peut être trompé dans le Da Vinci Code….

Ces articles peuvent aussi vous intéresser.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *