LE CODEX MÉGALITHIQUE DE CORSE DU SUD

Abonnez vous gratuitement

Pour recevoir les derniers articles, les dernières découvertes, dates des conférences, visites guidées...

14 € COMMANDER

 

Introduction

Ce petit livre relate et complète le documentaire « Le codex mégalithique du plateau de Cauria » que j’ai publié le 12 juin2016 . Il vous permettra d’aller plus loin que le film et d’approfondir ce codex de pierre dont nous ne soupçonnions pas l’existence. J’y apporte des explications complémentaires, des détails qui ne sont pas présents dans le film et que vous aurez plaisir à découvrir.

L’histoire commence lors d’un séjour en Corse du sud, pour y prendre des vacances. J’ai parcouru en vélo une vingtaine de kilomètres pour me rendre sur le site mégalithique de Cauria (1). Après en avoir fait le tour, j’ai voulu voir du ciel ce que cela donnait. J’ai vite compris qu’il y avait une géométrie qui révélait l’usage de l’unité métrique. J’avais l’habitude des conférences et écrits de Howard Crowhurst qui a démontré à maintes reprises les stratégies d’implantation des menhirs et dolmens sur la base de principes fondamentaux et simples.

J’y suis retourné deux autres fois, en étant à chaque fois plus attentif, avec des outils de mesures, et de quoi filmer et photographier correctement ces monuments. J’ai aussi pris le temps de visiter le musée de la préhistoire de la Corse à Sartène, ce qui m’a permis d’en savoir un peu plus sur les recherches archéologiques.

Entre temps j’ai lu tout ce que les premiers archéologues Prosper Mérimée (1840), Adrien Mortillet (1883), Roger Grosjean (1960), disaient de ces menhirs. Dans les années 60-70 ces menhirs du sud de la Corse étaient à rapprocher des peuples Torréens (bâtisseurs de tours) notamment de Sardaigne et de plusieurs îles du bassin méditerranéen. Les statues menhirs qui vous seront présenté dans le livre étaient vues comme une représenta on des ennemis des peuples mégalithiques, à savoir, les peuples Torréens.

 

Ces articles peuvent aussi vous intéresser.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *