TEOTIHUACAN

Abonnez vous gratuitement

Pour recevoir les derniers articles, les dernières découvertes, dates des conférences, visites guidées...

Une histoire théorique :

Officiellement, le site de Teotihuacán aurait commencé à être battis autour de 300 ans avant JC. Mais nous en doutons fortement, on ne peut pas dater la taille d’une pierre. On ne peut dater que les résidus organiques à proximité. Or ces déchets (os) peuvent n’avoir aucun rapport avec l’age du site. Aucune tombe funéraire n’a encore été découverte sous et dans ces pyramides. Les squelettes découverts qui furent découvert ne permettent pas d’affirmer qu’ils sont de l’époque de la construction. Des tunnels sont en cours d’exploration depuis avril 2013, mais toujours pas de trace de sépulture. La ville de Téotihuacan à certainement été habité pendant plusieurs siècles ou millénaires comme toutes les grandes cités du monde. Et en 2013, 90 % du site n’a pas été exploré par les archéologues.

Pour moi, on ne sait pratiquement rien sur ces pyramides, tout n’est que supposition en se basant sur des théories anciennes. La principale théorie, c’est de dire que les premières civilisations sont récentes et ne peuvent pas être antérieure ou contemporaine à celle d’Egypte. Les archéologues raisonnent ainsi et vont se contenter d’un débris organique qui peuvent être daté.

Le mythe officiel est le suivant : la cité fut abandonnée autour du 7ème siècle, puis redécouverte par les Aztèques au 14ème siècle. Ces derniers, étonnés par ce gigantisme attribuèrent ces pyramides aux dieux. Point. C’est à peu près tout ce que l’on sait.

Rappelons qu’au Mexique la pyramide de Cuicuilco suscite le doute car pour certain elle a plus de 8000 ans (recouverte par de la lave qui en refroidissant permet d’être daté tout en emprisonnant des déchets organiques). Mais la théorie officielle, c’est que le volcan à menacé Cuicuilco 200 ans avant JC, ce qui aurait poussé les bâtisseurs à s’installer à Teotihuacán. Pour cela, les archéologues se basent sur des fragments recouvert par la lave qui correspondent aux dates qui leur convient (-200 à – 50) av JC). Ils semblent faire abstraction des fragments remontant à des éruptions plus anciennes.

Les mystères qui entoure Teotihuacán : 

Un mystère qui entoure Teotihuacán est aussi celui de la présence de roche de mika qui provient probablement de plusieurs milliers de kilomètres (Brésil). Comment et pourquoi les bâtisseurs de Teotihuacán ont importé des millions de tonnes de roche de mika. La réponse se trouve peut être dans ses propriétés physiques. A l’heure actuel le mika est un minerai aujourd’hui utilisé comme isolant électrique et à la chaleur dans les condensateurs haute tension et haute fréquence.

Le dieux serpent à plume (qui ressemble à un Lion) qu’on nous présente ne ressemble pas du tout à un serpent à plume, mais alors pas du tout : Cela ressemble à un LION…. une tête de félin, des canines de carnivore, une encolure resplendissante…Vous avez déjà vu un serpent avec des dents vous ? Car on voit bien 4 belles rangées de dents qui ressemblent plus à une mâchoire de carnivore.

Bin oui, c’est bien connu il n’y a pas de Lion en Amérique…. du moins il  n’y en a plus depuis environ 12000 ans, période de la fin de la dernière glaciation et du grand changement climatique. Les archéologues et historiens ayant pour théorie que le site est récent, qu’il n’y a pas de Lion en Amérique, alors c’est que ce n’est pas un Lion. Le raisonnement est il sérieux ? Ne faudrait il pas revoir la théorie. D’autant plus que des os de grands félins ont été découvert sous les Pyramides. Un article est consacré à cette découverte sur le magazine science et avenir du 29 10 2014.

On peut aussi dire que cela ressemble à un Dragon. Mais comme en théorie les dragons n’existent pas, et que les dragons légendaires en Chine par exemple, sur les Drakkars, en Europe ne peuvent pas avoir influencer les Teotihuacán, alors ce n’est pas un Dragon.

Comment dater le site ?

Il y a l’archéo-astronomie qui consiste à voir si le site n’a pas été construit par rapport aux positions des étoiles. C’est comme cela que Hancock et Bauval propose une estimation des pyramides et du sphinx, mais aussi d’Angkor Vat au Cambodge.

On peut aussi essayer de voir ce qui relie Teotihuacán avec d’autres sites de la planète. Des ressemblances techniques, des dispositions similaires, des fonctions identiques, des alignements antiques… etc.

Si on regarde les techniques de construction, on ne trouve guère de similitudes entre les pyramides d’Égypte et celles de Théotihuacan….  pas de gros blocs, pas de pyramide à faces lisses. Mais vous allez voir que la disposition des pyramides est très proche.

Point commun avec l’Égypte : Les pyramides indiquent les équinoxes. Le moment ou le soleil se lève plein Est et se couche plein Ouest…

 

D’ailleurs, il y a des similitudes troublantes entre les pyramides de Gizeh et celles de Teotihuacán : démonstration en image :

 

tehotihucan-gizeh4

Il semble manquer une pyramide et un espace vide semble marquer l’emplacement de ce qui aurait du être la 2ème pyramides.

 

tehotihucan-gizeh3

Voici une maquette avec la 3ème pyramide à l’emplacement dégagé qui apparait sur la photo précédentes.

Pour terminer voici ci dessous une superposition des 2 sites en acceptant la possibilité qu’une 3ème pyramide était prévue au Mexique.

36Capture superposition guizeh teotihuacan

 

Ensuite, et nous pensons être les premiers à le faire remarquer, mais les coordonnées du site de Gizeh sont éloignées par rapport à celui de Teotihuacán au Mexique de 129.9792458°.  N’est ce pas étonnant ! Si on enlève le 1 cela nous donne exactement la latitude de la pyramide de Khéops et exactement la vitesse de la lumière.

 

Voici maintenant comment nous sommes parvenue à identifier cette relation entre la vitesse de la lumière et ces 2 sites :

centre du site de teotihucan

Nous avons d’abord tracé un rectangle qui englobe le complexe de Teotihuacán et pointer son centre géographique.

centre complexe Gizeh

Puis nous avons fait de même avec le site de Gizeh, à l’exclusion des petites pyramides qui sont beaucoup plus récentes et visiblement ne sont pas produites par les mêmes peuples. Se sont des tentatives de reproduction.

Les centres géographiques de ces 2 complexes sont espacés en degrés de 129.9792458 ° de longitude. Ce qui n’est pas sans rappeler la vitesse de la lumière exprimée en km par seconde si on enlève le 1 qui se trouve devant.

Quant à la distance en km qui sépare Teotihuacán du plateau de Gizeh ou se trouve les pyramides d’Egypte, elle est de 12338 km. Ce qui représentent environ 100000 unités de la palme (1 palme = 12.36 cm) Je rappel que la palme est une unité qui découle du mètre, de Pie et du nombre d’or

 

Multiplier la distance Teotihuacán par le nombre d’or au cube : 4.23 par 12338 km, vous obtenez une valeur très proche de la coudée : 52260.

Mais la mesure la plus étonnante de ce site, réside selon moi sur la longueur de son axe. Ce dernier mesure 2236 mètres, et est orienté de 15.47° à l’Ouest si on regarde le sud depuis la pyramide de la Lune. Or cela signifie que si je trace un triangle rectangle dont l’hypoténuse est 2236 m et dont l’angle est de 15.47°, alors le coté opposé de mon triangle mesure 618 mètres, c’est à dire l’inverse du nombre d’or. Ensuite, si je soustrais cette valeur à la longueur de l’hypoténuse, j’obtiens, 2236 – 618 = 1618 mètres, soit le nombre d’or en millier de mètre.

Bref, les relations harmonieuses entre le mètre, la coudée, et les constantes PI et PHIE semblent vraiment étonnante. Mais ce n’est pas tout, car cela ne concerne pas que les Pyramides de Gizeh. Allons voir un peu partout dans le monde !

Liens utiles :

http://mexiqueancien.blogspot.fr/search/label/Teotihuacan

http://www.inah.gob.mx/paseos/Teotihuacan/tour.html

http://www.inah.gob.mx/paseos/TeotihuacanMuseodeSitio/tour.html

Comments

  1. Bonjour Quentin,
    Vos travaux me paraissent vraiment très intéressants.
    Je crois effectivement que LRDP a créé un regain d’intêret pour bon nombre d’entre-nous.
    Pour info, je pars au Mexique début Mai 2016 pour deux semaines. Au programme, les visites de Tulum, Chichen Itza, Uxmal, Merida, Villahermoza, Palenque et Teotihuacan.
    Si vous avez besoin de photo, de mesures particulière ou de tout autre service, je me ferai un plaisir de les réaliser.
    Cordialement,
    Bruno

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *