OLLANTAYTAMBO

Abonnez vous gratuitement

Pour recevoir les derniers articles, les dernières découvertes, dates des conférences, visites guidées...

Ollantaytambo est une forteresse Inca, elle est située à 75 km au nord-ouest de Cuzco au Pérou, à 2 792 m d’altitude. Elle se trouve au point de jonction de la vallée de l’Urubamba et d’un ravin latéral sur la droite.

Dans la partie haute se trouvent les vestiges du temple, tout en porphyre rouge, les plus remarquables étant six blocs assemblés entre eux avec une grande précision par des blocs plus minces.

no 1 no 2 no 3 no 4 no 5 no 6
Hauteur 3,50 m 3,26 m 3,90 m 3,68 m 3,77 m 4,05 m
Largeur à la base 1,88 m 1,43 m 1,12 m 1,73 m 2,13 m 2,16 m
Largeur en haut 1,64 m 1,34 m 1,20 m 1,82 m 2,07 m 1,95 m
Épaisseur 1,21 m 1,06 m 0,70 m 0,79 m 0,76 m 1,79 m

Il est surprenant que ces blocs immenses aient pu être transportés de l’élévation où est située la carrière vers le sommet de la colline de Tambo. Quels étaient donc leurs moyens de transport, puisque ni les distances, ni la dimension des matériaux, ni les obstacles de tout genre résultant de torrents à franchir ou de montagnes à escalader, ne constituaient des barrières suffisantes pour arrêter leurs travaux ? Quelle raison poussait ses batisseurs à construire avec tant de complexité.

Le poids des plus gros blocs peut dépasser les 40 tonnes. Comment faire pour élever à flan de falaise de blocs de ce poids là ? Surement pas en le faisant rouler sur des rondins. Il faut au moins la force 1000 personnes levant chacune 40 kilos pour faire décoller une telle masse du sol de quelques dizaines de centimètres. Même un système de levage avec poulie et bras de levier me semble dérisoire pour parvenir à cette prouesse à flan d’une pente abrupte. La photo ci dessous illustre la topographie du terrain.

Ollantaytambo,_Peru

On attribue souvent ces travaux aux Incas, mais on sait pourtant que des traces d’habitation importante du lieu remonte bien avant notre ère, et les constructions cyclopéennes remontent à cette époque. (ref en bas d’article)

Vous pouvez voir une photo de haute résolution de ces blocs ci dessous (cliquer sur l’image). Observez les traces étonnantes de taille et de polissage, on se demande vraiment avec quels outils cela à été possible ?

Ollantaytambo_ruins

—————————————–

 

  • C-W Mead, Old civilizations of Inca land, in Publication de l’American Museum of Natural History, New-York, 1924, no 8, 118 pages
  • Fanny Mendisco, Apports de la paléogénétique à l’histoire du peuplement précolombien des Andes méridionales (VeXVe siècles), in thèse de doctorat de l’Université de Toulouse page 48, 2011, 269 pages http://thesesups.ups-tlse.fr/1542/1/2011TOU30279.pdf [archive]

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *