CHAMBRE HAUTE

Abonnez vous gratuitement

Pour recevoir les derniers articles, les dernières découvertes, dates des conférences, visites guidées...

La chambre haute est peut être le plus discret élément de la pyramide, mais en fait le plus complexe à réaliser. Imaginer 70 dalles de granit de 30 à 70 tonnes assemblées avec une précision étonnante pour créer une salle aux dimensions si étonnantes qu’elles peuvent nous prouver la connaissance du mètre, de PIE, PHIE tout en nous donnant des indices précis sur la taille exacte de la Pyramide.

Le granit de cette chambre est important, car le granit ne bouge pas dans le temps, il ne se déforme pas facilement et garde ses dimensions. Il faut étudier les proportions de cette chambre pour prendre la mesure du message.

Certes les bâtisseurs auraient put graver le message sur les murs…. mais c’est sans compter sur l’intelligence de ces êtres qui ont voulu nous transmettre un message discret et inaltérable. Des dessins peuvent s’effacer, des gravures peuvent être abîmées. Un message trop évident à voir, c’est prendre le risque de l’exposer au vandalisme. Les batisseurs connaissent très bien la nature de l’homme, et leur message s’adresse à des individus d’une grande curiosité, persévérant, patient, attentif.

Voici les dimensions de la chambre haute en coudée et en mètre :

Commençons simplement :

  • périmètre de la salle au sol : 31.4159 m soit 10 fois PIE
  • périmètre de la salle moins un petit coté = 26.1803 m soit 10 fois le nombre d’or au carré
  • la hauteur moins la largeur = 0.61803
  • amusons nous maintenant à convertir les mètres de la base 60 à la base 100. Ainsi, si la le périmètre de 31.4159 est exprimée en base 60, alors en base 100 il vaut 52.359, soit 100 coudée. Amusant non !
  • prenons maintenant le périmètre exprimé en coudée, il est égale à 60 coudées et si nous considérons qu’il est exprimé en base 60 et bien nous obtenons 100 si on passe en base 100.
  • mais si nous considérons que ces 60 coudées sont exprimée en base 100, alors si nous le convertissons en base 60 nous aurons un périmètre de 36 unités.

Cette première approche permet de mettre en évidence que les batisseurs maitrisaient PIE, PHIE, mais étaient en mesure de compter en base 100 comme en base 60. Le chiffre 36 étant probablement une référence aux 3600 secondes de l’heure et au découpage d’un cercle en 360°.

 

Toute les mesures anciennes des bâtisseurs y sont présentes. Rappeler vous l’Ile de Pâques avec son triangle volcanique qui indique 7.64 km, 12.36 km, 20 km, 32.36 km et 52.36 km, mais aussi la règle des batisseurs des cathédrales avec les différentes unités  la paume (7.64 cm), la palme (12.36 cm), l’empan (20 cm), le pied (32.36 cm) et la coudée de 52.36 cm. On retrouve ces dimensions dans la chambre haute.

La paume : largeur + longueur – la diagonale = 7.64 coudées

La palme : la diagonale au sol – la largeur = 12.36 coudées

L’empan : la longueur à 20 coudées

Le pied : la diagonale au sol + la largeur = 32.36 coudées

La diagonale au sol + la longueur + la largeur = 52.36 coudées

1dd806366393122aa4c8a4faca41a8b9_0

Il s’agit d’un outil de mesure des bâtisseurs de cathédrales. En le mesurant nous découvrons les mesures authentiques que nous retrouvons chez les bâtisseurs des grandes pyramides, mais aussi chez ceux qui ont façonnés l’Ile de Pâques.

Les dimensions de la chambre haute nous permettent aussi de retrouver les dimensions de la grande pyramide, en effet à partir de l’image ci dessous tirée d’une conférence des auteurs du documentaire la révélations des pyramides, voici ce que nous constatons :

Le rectangle ABCD en mètre multiplié par 4 vaut 146.608 m, soit exactement la hauteur de la grande pyramide. Puis si nous prenons le rectangle ABFE et que nous le multiplions aussi par 4, nous obtenons 115,192 m, soit la 1/2 base de la grande pyramide.

i4w2

Cette démonstration est produite par Jacques Grimault lors de ses conférences. L’image en est tirée.

 

Comments

  1. Bonjour à tous! Ce site apporte des informations pertinentes. Merci à ses auteurs! L’expression des constantes universelles dans la chambre haute ne fait aucun doute. Pourtant, certains égyptologues maintiennent leur prise de position quant aux fonctions « religieuses » des pyramides de Gizeh. Comme il est écrit sur cette page, l’utilisation du granit ne relève pas d’une fantaisie quelconque, mais bien d’une volonté de conserver des dimensions qui interpellent sur la géométrie et les mesures universelles inscrites dans la nature. Cette mystérieuse chambre haute comporte en outre un coffre lui aussi en granite. Et cet objet est constitué d’un seul bloc, qui a été évidé! Ses faces sont parallèle au millimètre près, comme l’a mesuré Eric Gonthier, géologue ayant participé aux recherches de Jacques Grimault. La méthode employée pour confectionner une telle pièce reste inconnue mais relève d’un savoir-faire prodigieux. L’alliage calcaire-granite est parfaitement maîtrisé dans la grande pyramide, puisque ces deux matériaux possèdent le même indice de dilatation et la même masse volumique. Reste à savoir pourquoi cette chambre a été élaborée en blocs de granite, toute comme la superstructure qui surplombe cette même chambre: cinq plafonds ont été créés à l’aide de linteaux en granite très lourds. IL faut rappeler qu’on est à environ soixante mètres d’altitude… Grimault a énoncé une des fonctions que l’on peut attribuer à cette chambre haute: le soleil chauffe le calcaire qui communique cette chaleur au matériau granitique. Sous l’influence de cette pression mécanique, le quartz contenu dans le granite génère de la piézoélectricité. C’est pertinent. Des relevés scientifiques seraient nécessaires pour mesurer un taux d’énergie précis. Ce qui est certains, c’est que les bâtisseurs ont eu le soucis de transmettre « au-delà du temps » un message hermétique à l’échelle mathématique, outil de compréhension universel et intemporel de l’univers. Montrer sans montrer et cacher sans cacher: c’est l’hermétisme. Tout comme dans les cathédrales. Je trouve important de mentionner les conférences de Michel Deseille disponibles sur Youtube, et notamment celle qui traite du secret des cathédrales gothiques. Les personnes qui recherchent la vérité font tout de même un gros travail de recherche, qui n’est pas forcément médiatisé. Merci à ceux qui proposent des sites comme celui-là et qui contribuent à faire connaître la réalité des choses. Bravo à eux et bon vent pour la suite!

  2. INIMAGINABLE : Pas de gravures, ni d’inscriptions dans la grande pyramide de Guizeh ?
    ET BIEN OUI, IL Y EN A ET DE « SACREES » ; je crois que personne ne les a vues. Rendez vous sur YOU TUBE et visionné :
    The Great Pyramid – Mystery of the Shaft / Tunnels
    Visionné si possible sur un grand écran et réglé la définition du film au maximum : 720.
    Arrêtez vous à la 13ème seconde et là : un énorme trou noir qui est l’entrée d’un des deux couloirs de la chambre de la reine. Notre regard s’y plonge. Et maintenant que le film est arrêté, regardez tout autour de ce trou noir : MAGIQUE. Que des créatures incroyables très finement dessinées : Un bouddha énorme en bas de l’écran à droite, un alien avec son torse en haut de l’écran à droite (en retournant votre tête à 180°), six petits aliens vers le haut et à gauche, une femme étincelante, des têtes bizarres, le museau d’un homme lion, en bas totalement à droite, une sorte d’antenne, etc……….
    J’en suis à plus de 20 figures incroyables et d’une précision infinie.
    Tout cela sur moins d’un mètre carré…… dans la chambre de la REINE.
    Ce ne peut-être un fake, j’ai passé, pour tester, ce petit film (qui n’est pas d’aujourd’hui) à plus de 10 personnes. Elles n’ont rien vu puisqu’en fait, le film passe et l’on est totalement absorbé par le trou noir.
    Si l’on retrouve un film antérieur ou des photos de cette entrée de tunnel………
    Nous sommes peut-être devant quelque chose d’énorme qui, si elle s’avère, peut tout changer…….

  3. Autres rapports entre PHI – COUDEE de la PYRAMIDE CHEOPS – PI et le SYSTEME DECIMAL ?

    PHI (1,618) multiplié par lui-même (au carré) ou PHI + 1 = 2.618.
    2,618 multiplié par lui-même (donc par 2) = 5,236.
    5,236 divisé par 10 = 0,5236.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *