HISTOIRE IMPROBABLE

Abonnez vous gratuitement

Pour recevoir les derniers articles, les dernières découvertes, dates des conférences, visites guidées...

Je ne m’étais jamais posé la question lorsqu’à l’école on nous parlait rapidement de l’Égypte et de leurs pyramides.  Mais comment ont ils construit en 20 ans un bâtiment qui fait 230 m de large par 230m et 146 m de hauteur, en taillant des blocs de pierre de 2 à 3 tonnes pour les plus léger et de 80 tonnes pour les plus lourds. Et les données archéologiques affirment que les égyptiens de l’époque ne connaissaient pas la roue, et donc pas la poulie, se serait donc avec du bois, des traîneaux des outils en cuivre, des cordes que les pyramides auraient été construites.

Comment est ce possible ? Là ou nos ingénieurs, avec des bulldozers, des grues, des camions mettent 5 à 10 ans pour construire un barrage dont le volume et la technicité n’est pas forcément supérieure à celle des pyramides.

On peut imaginer qu’il y avait beaucoup de monde, mais cela ne tient pas la route comme vous aller le voir.

Sommaire :

Ce n’était pas des esclaves
Il ne peuvent pas avoir mi seulement 20 ans
Rien ne prouve que les Égyptiens ont battis les pyramides

 

Esclaves ?

« Ce sont des milliers d’esclaves qui ont battis les pyramides »  c’est ce qu’on nous laisse entendre dans les films américains hollywoodiens, dans les récits historiques scolaires, mais le travail en question ne peut pas être accomplie par des esclaves. Le bâtiment est une œuvre de précision qui implique des artisans hautement qualifiés, des artistes.

Illustration de la haute précision impossible pour des esclaves

  • précision dans les dimensions : l’écart entre les 4 cotés de la pyramide n’excèdent pas 5 cm, ce qui sur un bâtiment de 230 m est exceptionnel.
  • l’orientation des faces est faites selon les 4 points cardinaux avec une précision stupéfiante. (Howard Crowhurst suggère que l’infime erreur d’orientation est volontaire, afin de répondre à la forme sphérique de la terre en relation avec d’autres alignements comme l’obélisque d’Héliopolis, je suis d’accord avec lui sur ce point).
  • la pyramide ne comporte pas 4 faces, mais 8, car les faces sont légèrement creusées de manière à indiquer les équinoxes lorsque le soleil se lève et se couche (voir photos). Le creusement des faces est prévue pour créer un jeu d’ombre.
  • La précision d’assemblage des éléments de finition. Le parement extérieur et l’assemblage de la chambre haute est telle qu’on ne peut difficilement glisser une lame entre les blocs qui sont posés sans ciment. La chambre haute est parfaitement ajusté et ses angles sont perpendiculaires, ses faces parfaitement parallèles.
  • Les archéologues ont découvert que les hommes travaillant sur le chantier devaient être bien nourris, et même très bien soignés. Des restes alimentaires (arrête de poisson, os de viande en quantité considérable jonchent certaines zones du site). Des squelettes avec des fractures qui ont été soignées ont été retrouvés, même des traces de trépanation du crane, une opération risquée assez invraisemblable à pareil époque. Rome n’avaient pas autant d’égard pour ces esclaves, encore moins les esclavagistes plus récent.

MINOLTA DIGITAL CAMERA

Avez vous avec quel précision ces blocs sont assemblées, sans ciment, sans mortier, uniquement par des ajustements parfait, on ne trouve aucun mur comme cela dans le monde moderne, nous en sommes incapables… sauf à disposer de temps, beaucoup de temps, et d’argent, et de moyens techniques très pointus.
PS : attention, je ne dit pas qu’il avait forcément des tours à commande numérique, des outils à pointe carbure, des lasers…. mais il y a forcément un gros détail qui nous échappent, à nous les inventeurs du IPOULE 5

La multiplication des postes pour bosser sur 20 ans ?

 

La pyramides c’est 2.5 millions de blocs, soit un bloc qui doit être posé toute les 2’30 » en travaillant 12 h par jours 7 jours sur 7 pendant 20 ans.

En sachant que selon les Égyptologues, les Égyptiens travaillaient sur les pyramides seulement pendant les crues du Nil, ce qui ne durait que 4 à 5 mois par an. Le reste du temps ils devaient travailler à la culture.

Car il faut bien nourrir ces travailleurs, et il faut que des gens produisent la nourriture.

Si 20.000 personnes travaillent sur la pyramide, il en faut 20.000 autres qui soit des femmes, et encore 30.000 enfants que les femmes élèvent  et encore 10.000 vieillards ne pouvant plus travailler, et encore d’autres pour travailler la terre, gérer les troupeaux et toutes les choses de la vie à une époques ou il n’y a pas d’eau courante, pas de moteur, pas notre confort de vie. Bref, au minimum c’est 150.000 personnes qui doivent vivre ici pendant des siècles. A ton les traces d’une population de 150.000 âmes pendant des centaines voir des milliers d’années ?

Vient ensuite le coté pratique. Même en travaillant par taches et par équipes : les tailleurs, les transporteurs, les poseurs le tout sous l’œil des ingénieurs, il n’est pas possible de travailler de manière autonome sur de multiples postes. En effet, on ne peut pas commencer un tel ouvrage qui nécessite une précision millimétriques en attaquant par plusieurs endroit. (une équipe qui poserais des blocs tous les 20 mètres par exemple). Cela ne tient pas la route. On oublie le travail de précision des galeries, de la chambre haute, de la chambre basse et souterraine, mais aussi que pour monter les blocs, il n’y a pas 36 routes possibles. Qu’il y ait une rampe linéaire, en colimaçon extérieure ou intérieure, cela ne fait guère qu’une seule route d’acheminement et qu’un seul poste pour poser les blocs.

Non 20 ans c’est du bullschit, il faut plusieurs siècles pour une telle construction, sinon ce n’est pas possible. Quelque soit les théories de construction officielle. Ou alors…. ou alors il y a un truc qui nous échappe. Je sais pas moi, les gars étaient des géants, dotés de pouvoirs magiques, dotés de technologies que nous avons perdu, de savoir que nous avons perdu… ou plus fou encore, ce sont des extraterrestres qui ont fait ça… bref on n’en sait rien…. et quand on sait pas… on cherche, on théorise, mais surtout on évite de vouloir clore le sujet par une vérité qu’on proclame.

Construit par des Egyptiens ou pas?

Quelle preuves a t’on que les Égyptiens ont battis ces 3 pyramides géantes, merveilles de précisions et d’assemblages ? Aucune  car il est un mythe répétés inlassablement, c’est que ces pyramides sont des tombeaux. Or dans aucune des 3 pyramides il ne fut retrouver de momies. Dans aucune de ces 3 pyramides ne furent retrouver des inscriptions hiéroglyphiques. Est il crédible qu’un roi décide de se faire construire un tombeau géant, refuse d’y laisser sa signature ?

Les momies, les hiéroglyphes sont tous retrouvé dans des temples, des grottes, dans des mastabas de pierre, un  peu comme ci les Égyptiens incapable de reproduire ces monuments avaient pris en adoration ces bâtiments et avaient souhaiter s’en rapprocher. Comme les cimetières bordes souvent les églises, les mastabas bordent les pyramides. Et bien sur on nous explique que toutes le tombes autour des pyramides sont celles des ouvriers….

La seule chose de Khéops que les archéologues ont trouvés, c’est cette petite statuette d’une dizaine de cm. Et encore, cet objet n’a pas été retrouvé sur le site des Pyramides, mais à Abydos à une vingtaine de km… on se demande comment les archéologues font le lien entre la grande pyramide et cette mini statue ?

Bref, je ne crois pas les théories officielles, mais je n’ai pas de réponses, et je crois qu’essayer de savoir seraient utiles pour faire dégonfler le melon de notre société mercantile qui s’imagine être le nec plus ultra de l’histoire des hommes. J’ai un doute sur l’histoire des civilisations, mais le plus étrange c’est que j’ai le sentiment que le doute est interdit, que des preuves sont dissimulées, écartées car elles ne rentrent pas dans le cadre de la théorie.

 

Pas de momie, veut dire pas de momie.

Et oui, c’est un chose qu’on ne dit pas à l’école, même pire on nous enseigne que les pyramides étaient des tombeaux, mais le problème, c’est que ô grand jamais les hommes, mêmes nos ancêtres archéologues n’ont découvert la moindre momies dans l’une des pyramides. Ni même une inscription hiéroglyphique, rien, que dale, tout est vide, désespérément vide. Du moins en apparence, car ce n’est pas le vide qu’il faut regarder, mais les dimensions, les volumes, les proportions, la finition, la position géodésique.

Les seules traces de hiéroglyphes sont 2 ou 3 faux grossiers dessinés à la peinture par des archéologues voulant la gloire au 19ème siècle. Car, il est évident, que des tailleurs de pierres aussi doué n’aurait pas inscrit à la peinture une information, il l’aurait taillé pour l’éternité dans la pierre de granit.

Les pyramides ne sont pas des tombeaux, car encore une fois, si un roi, aussi grand soit il, est doté d’un égo surdimensionné au point de se faire construire les pyramides, il est illogique que ce dernier n’ait pas signer son œuvre afin de rester dans l’histoire jusqu’à la fin des temps.

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *