PI, PHI, LE MÈTRE ET LA COUDÉE ROYALE. SIMPLE COINCIDENCE ? LE TEST DE PROBABILITÉ.


Résumé :
Lorsque le professeur Funk Hellet publie son étude dans les années 50 en démontrant la relation métrologique entre le mètre et la coudée royale Egyptienne, les Egyptologues se sont opposés à cette démonstration, accusant le docteur Funk Hellet de choisir la longueur de la coudée royale pour que celle ci colle à ses calculs, puis en imputant tout cela au hasard.
Pourtant, le hasard dans cette démonstration est une chose qui se mesure. En effet, il est simple d’évaluer parmi toutes les mesures potentielles de la coudée, celles qui pourront présenter des rapports en nombre entier avec des constantes mathématiques connues ou aléatoires.
A partir d’un simple programme sur Excel, développé par Pierre Coussy, ingénieur programmeur de formation, nous avons pu voir que parmi les 19 000 unités de mesures potentielles entre la paume et la toise, il n’y en a que une seule qui est un multiple en nombre entier du nombre PI et simultanément du nombre d’or exprimé en mètre.
Cette approche statistique permet d’évaluer si oui ou non, l’on peut faire ce que l’on veut avec les nombres.
Nous montrons ici qu’il est très peu probable que les observations du docteur Funk Hellet soient le fruit d’un hasard fortuit, et que de facto, les savants Egyptiens maniaient la coudée royale et le mètre.
Il y a au mieux, une chance sur 19000 que la coudée royale soit un multiple de PI et PHI en mètre sans que la longueur de la coudée fut pensée en fonction du mètre et des constante PI et PHI.
De plus nous apportons une preuve matérielle souvent négligée à propos des mesures employées en Egypte. Il s’agit de la coudée longue découverte près de la pyramide de Lisht en 1915 et qui mesure 70 cm et qui est graduée en 7 sections de 10 cm, mettant ici en évidence l’emploi du système métrique en base décimale.

Mots-clefs : coudée royale, probabilité, mètre, métrologie historique, mathématique, constante mathématique, égyptologie.

 

EN SAVOIR PLUS : CLIQUEZ ICI POUR L’ARTICLE.

POUR TÉLÉCHARGER L’OUTIL FONCTIONNANT SOUS OPEN OFFICE CALC : CLIQUEZ ICI

 

 

 

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.