BARABAR, UN DES PLUS GRAND MYSTÈRE DES TEMPS ANCIENS.

Si vous vous intéressez à ce que je publie ici, vous avez certainement entendu parler des grottes de Barabar en Inde. Ces caves taillées dans le granite avec des murs dont la perfection digne d’un poli miroir suscite peu d’intérêt pour les archéologues et historiens, alors qu’il s’agit d’un véritable « out of part ». C’est à dire, un artefact anachronique de l’histoire, bref un truc qui ne devrait pas exister.

J’ai décidé de soutenir le crowfunding (appel de fond) de Patrice Pooyard afin qu’il réalise un film sur le sujet. Voici le teaser de 3 minutes et une vidéo de présentation de 9 minutes.

Patrice et son équipe ont besoin d’environ 30 000 € pour se lancer dans la production de ce documentaire. Il s’agit d’un premier palier pour voir si le public est prêt à suivre ce projet.

Pourquoi je soutiens ce projet ?

La raison est simple, Patrice m’a fait confiance et m’a envoyé les scans 3D des 5 grottes de Barabar avec les dimensions de celles ci. J’ai pu commencer à les étudier. J’ai essayé de comprendre leur géométrie, les unités de mesures nécessaires à la conception. J’ai aussi étudié l’implantation du lieux, le paysage astronomique… et ce que j’ai découvert mérite grandement de se pencher sur ces grottes. Les caves de Barabar constituent avec les grandes pyramides d’Égypte, l’Ile de Pâques et le Machu Picchu un des plus grand mystère de l’histoire de l’humanité. Elles délivrent des secrets insoupçonnés.

Qu’est ce qu’il y a dans ces grottes ?

« Le trésor de la chambre de la grande pyramide de Khéops n’est pas le contenu, mais le contenant ». De part ses dimensions et ses proportions, c’est un trésor de connaissance qui échappe au regard matérialiste et apatride du non initié.

Quentin Leplat

C’est exactement la même chose avec les caves de Barabar en Inde. La précision fantastique de ces grottes fait partie du trésor. Ce que l’on à déposé à l’intérieur importe peu, c’est le contenant qui est le secret. En ce sens, ces grottes se font les miroirs de l’être humain, dont l’intérieur importe plus que l’enveloppe dans laquelle nous vivons.

Je ne peux pas hélas rien vous dévoiler pour l’instant, si ce n’est que le site de Barabar possède une unité de mesure redondante en lien avec d’autres unités et constantes mathématiques. Mais aussi des caractéristiques astronomiques similaire à celles des plus grand site historique du monde. Et enfin, que le lieu ou fur implanté ces grottes n’a pas été déterminé au hasard.

La vérité à besoin de mystère pour se protéger des humains.

Le grand HIÉRARQUE D’HÉLIOPOLIS DANS LE ROMAIN DE CHRISTIAN JACQ « HOREMHEB, LE RETOUR DE LA LUMIÈRE

Ne ratez plus nos publications,

close

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.