TIWANAKU, LE BONUS, UN SECRET ENTRE DE BONNES MAINS

En 2017, je me rendais au Pérou et en Bolivie. En décembre 2018 je publiais enfin pour l’ACEM la sortie du film Pérou Bolivie Nouveau Regard. Dans ce film j’évoquais l’usage d’une unité de mesure que j’ai appelé la coudée de Tiwanaku. Bien m’en a pris, car dernière était entre les mains de Viracocha, celui que l’on appel le dieu aux bâtons. En réalité, ce sont des coudées qui mesurent 44,72 cm que ce dernier tient entre ces mains.

Les implications de ce cette coudée et la disposition du site de Tiwanaku révèlent les bases d’une ancienne connaissance qui dépasse notre imagination. Dans cet extrait d’une conférence donnée en septembre 2019, je vous propose de découvrir comment le site de Tiwanaku est implanté en utilisant des principes géométriques identiques à ceux employés en Égypte et dans le monde mégalithiques. Ces éléments qui ne sont pas dans le film “Pérou Bolivie Nouveau Regard” démontrent que des connaissances ont diffusées au delà des océans, bien avant Christophe Colomb. Plus étonnant encore, je vous propose de découvrir que ces gens là connaissaient le taux d’aplatissement de la terre.

Ne ratez plus nos publications,

close

1 Commentaire

  1. Il doit y avoir tellement de pierres à excaver dans les alentours. Par exemple l’autre jour j’ai trouvé une photo de statue monolithiques dans le style de Puma Punku (-16.441418° -68.693275° sur google earth pro / village de Choyavisi) c’est à dire à env. 12 km du site principal.
    Est-ce qu’on sait comment ces pierres se sont retrouvées sous terre ? Humus naturel ou débordement du lac Titicaca ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.